20 octobre 2020

Reproduction Humaine: QCM

Reproduction Humaine: QCM Reproduction humaine: QCM 1- Les gonades mâles sont des glandes: a- endocrines. b- exocrines. c- endocrines et exo... thumbnail 1 summary

Reproduction Humaine: QCM


QCM Reproduction humaine
Reproduction humaine: QCM


1- Les gonades mâles sont des glandes:
a- endocrines.
b- exocrines.
c- endocrines et exocrines.
d- mixtes. 


2- Les structures du testicule ayant une fonction endocrine sont:
a- les cellules de Sertoli.
b- les cellules de Leydig.
c- les tubes séminifères.
d- l'épididyme.


3- Un homme atteint de cryptorchidie bilatérale présente:
a- un tissu interstitiel normal.
b- une spermatogenèse normale.
c- des voies génitales atrophiées.
d- une régression des caractères sexuelles secondaires.


4- La méiose est une division cellulaire qui caractérise les cellules:
a- somatiques.
b- germinales.
c- somatiques et germinales.
d- de Sertoli.


5- La destruction sélective des cellules de Sertoli chez un animal pubère entraîne:
a- la stérilité de l'animal.
b- la diminution du taux plasmatique de LH.
c- la diminution du taux plasmatique d'inhibine.
d- la diminution du taux plasmatique de GnRH.


6- Les spermatozoïdes se distinguent des ovules par les caractères suivants:
a- ils sont haploïdes.
b- ils sont plus nombreux.
c- ils sont mobiles.
d- ils sont plus riches en cytoplasme. 


7- L'ordre chronologique des phases de la spermatogenèse est:


a- multiplication - différenciation - maturation - accroissement.
b- accroissement - multiplication - maturation - différenciation.
c- multiplication - accroissement - maturation - différenciation.
d- multiplication - différenciation - accroissement - maturation.


8- Les spermatides:
a- petites cellules diploïdes.
b- petites cellules haploïdes.
c- grosses cellules diploïdes.
d- petites cellules haploïdes situées près de la lumière du tube séminifère.


9- Au cours de la spermatogenèse, un spermatide subit:


a- une multiplication pour donner des spermatozoïdes.
b- une maturation pour donner un spermatozoïde.
c- un accroissement pour donner un spermatozoïde.
d- une différenciation pour donner un spermatozoïde.


10- Le schéma suivant représente une coupe partielle de testicule, la cellule X correspond à:


Tube séminifère

a- un spermatocyte I.
b- un spermatocyte II.
c- une cellule à 23 chromosomes.
d- une cellule à 46 chromosomes.


11- Le brassage interchromosomique qui se produit dans des spermatocytes I à 2n = 8 est à l'origine de l'obtention:
a- 4 types de spermatozoïdes génétiquement différents.
b- 8 types de spermatozoïdes génétiquement différents.
c- 16 types de spermatozoïdes génétiquement différents.
d- 32 types de spermatozoïdes génétiquement différents.


12- Le brassage de l'information génétique se produit au cours de la phase:
a- de multiplication de l'ovogenèse.
b- d'accroissement de l'ovogenèse.
c- de maturation de la spermatogenèse.
d- de différenciation de la spermatogenèse.


13- La cellule germinale représentée par le schéma suivant et qui provient d'une cellule-mère à 2n = 8 évolue en:


Méiose

a- 2 spermatides.
b- 2 spermatogonies.
c- 2 spermatocytes II.
d- un ovocyte II et un premier globule polaire.


14- Au terme du stade de différenciation de la gamétogenèse, le nombre de spermatozoïdes obtenu est:
a- le double du nombre des spermatocytes I.
b- égal au nombre des spermatocytes I.
c- la moitié du nombre des spermatocytes I.
d- quatre fois le nombre des spermatocytes I.


15- Les points communs à la spermatogenèse et l'ovogenèse sont:
a- les deux se déroulent de manière continue.
b- les deux commencent à partir de la puberté.
c- les deux aboutissent à la formation de cellules haploïdes.
d- les deux se déroulent dans les gonades.


16- Le premier globule polaire:
a- est émis après l'ovulation.
b- est émis avant l'ovulation.
c- est émis lors de l'entrée du spermatozoïde.
d- contient le même nombre de chromosomes que l'ovocyte I.


17- Le 2ème globule polaire possède le même nombre de chromosomes:
a- que l'ovocyte I.
b- qu'un spermatide.
c- qu'un spermatocyte I.
d- qu'une cellule de la corona radiata.


18- Chez la femme, la folliculogenèse est stimulée directement par:


a- la GnRH.
b- la FSH.
c- les œstrogènes.
d- la progestérone.


19- Le schéma suivant représente une structure ovarienne observée au milieu du cycle sexuel, la cellule X correspond à:


ovocyte II 

a- un ovocyte I.
b- un ovocyte II.
c- une cellule à 23 chromosomes.
d- une cellule à 46 chromosomes.


20- L'expulsion du deuxième globule polaire au cours de l'ovogenèse:
a- indique l'évolution de l'ovogonie en ovocyte II.
b- signifie l’achèvement de la méiose.
c- s'effectue avant la formation des pronucléi.
d- a lieu dans l'ovaire.


21- La fécondation se fait généralement dans:
a- dans le pavillon.
b- dans la trompe de Fallope.
c- l'utérus.
d- l'ovaire.


22- La pénétration d’un spermatozoïde dans l’ovocyte II provoque:
a- la réaction acrosomique.
b- la réaction corticale.
c- une reprise de la division réductionnelle.
d- une reprise de la division équationnelle.


23- La testostérone est sécrétée par:
a- les tubes séminifères.
b- les cellules interstitielles (cellules de Leydig).
c- les cellules de Sertoli.
d- les cellules hypophysaires.


24- Dans le testicule, les cellules interstitielles ont pour rôle:
a- la sécrétion de LH.
b- la nutrition des spermatozoïdes.
c- la production de spermatozoïdes.
d- la sécrétion de testostérone.


25- La testostérone est une hormone qui:
a- agit uniquement sur la spermatogenèse.
b- exerce un rétrocontrôle positif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.
c- exerce un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.
d- stimule de sécrétion de l'inhibine.


26- Chez l'homme, la spermatogenèse est stimulée directement par:
a- la LH.
b- la FSH.
c- la testostérone associée à l'ABP (protéine de liaison).
d- l'inhibine.



27- Les cellules interstitielles ou cellules de Leydig:
a- sont stimulées par la LH.
b- sécrètent l'inhibine.
c- sont stimulées par la FSH.
d- sécrètent la testostérone.


28- La GnRH ou gonadolibérine:
a- est sécrétée par les cellule de l'hypophyse antérieure.
b- est sécrétée de manière pulsatile.
c- commande la sécrétion des gonadotrophines LH et FSH.
d- a des récepteurs au niveau des cellules de la muqueuse utérine.


29- Chez l'homme, l'inhibine est sécrétée par:
a- l'hypophyse.
b- les cellules interstitielles (ou de Leydig).
c- les cellules de Sertoli.

d- les cellules germinales.


30- Un faible taux sanguin de testostérone:
a- inhibe la sécrétion de LH.
b- stimule la sécrétion de LH.
c- inhibe la sécrétion de FSH.
d- stimule la sécrétion de FSH.



31- Le(s) point(s) commun(s) entre le gamète mâle et le gamète femelle chez l'espèce humaine:
a- les deux gamètes sont de même nombre.
b- ils sont produits de façon continue depuis la puberté.
c- les deux gamètes sont haploïdes.
d- les deux gamètes sont diploïdes.


32- Le document suivant représente le calendrier d'un cycle sexuel d'une femme repérant la date et la durée des règles:


Durée du cycle menstruel

a- la durée du cycle est 26 jours.
b- la durée du cycle est 28 jours.
c- la date de l'ovulation est le 12 juin.
d- la date de l'ovulation est le 13 juin.



33- Une jeune femme a eu des règles successives vers le 3 janvier et le 25 janvier. La durée de son cycle sexuel est de:
a- 28 jours.
b- 25 jours.
c- 23 jours.
d- 22 jours.


34- Le 8ème jour d'un cycle sexuel normal de 28 jours est caractérisé par:
a- l'expulsion du premier globule polaire.
b- la formation de la dentelle utérine.
c- une glaire cervicale à maillage serré.
d- une glaire cervicale perméables aux spermatozoïdes.


35- Les points communs entre la régulation de la fonction reproductrice masculine et féminine sont:
a- les deux fonctions font intervenir la LH et FSH.
b- les deux fonctions font intervenir le rétrocontrôle négatif.
c- les deux fonctions font intervenir le rétrocontrôle positif.
d- la sécrétion des hormones sexuelles est cyclique.


36- Chez la femme, l'ovulation:
a- est la rupture du follicule mûr et l'expulsion de l'ovocyte II.
b- est déclenchée suite à une chute du taux de FSH.
c- se produit en général 14 jours avant l'apparition de la menstruation.
d- se produit toujours au milieu du cycle.



37- Les points communs entre un follicule mûr et un corps jaune sont:
a- les deux sécrètent les oestrogènes.
b- les sécrètent la progestérone.
c- les deux agissent, par l'intermédiaire de leurs hormones, sur la muqueuse utérine.
d- les deux exercent par l'intermédiaire de leurs hormones, un rétrocontrôle positif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.


38- Parmi les caractères communs des œstrogènes et de la progestérone on peut citer:
a- l'action de ces deux hormones par rétrocontrôle positif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.
b- l'action de ces deux hormones par rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.
c- la sécrétion cyclique de ces deux hormones chez une femme normale.
d- la sécrétion de ces deux hormones pendant la phase folliculaire du cycle ovarien.


39- La menstruation:
a- est une destruction partielle de la muqueuse utérine.
b- est déclenchée par le pic de LH.
c- se produit au milieu du cycle.
d- est due à une élévation du taux de la progestérone.


40- La menstruation est la conséquence de:
a- la fécondation.
b- l'ovulation.
c- la chute du taux des hormones ovariennes.
d- la formation du corps jaune.


41- La menstruation:
a- est une destruction totale de la muqueuse utérine.
b- est déterminée par une chute des hormones ovariennes.
c- fait suite à une élévation des hormones hypophysaires.
d- est déclenchée par la rupture d'un follicule mûr.


45- Le cycle ovarien chez la femme:
a- a une durée de 15 jours.
b- est contrôlé par les gonadostimulines FSH et LH.
c- est suspendu après la fécondation.
d- est sous le contrôle du cycle utérin.


46- Chez la femme, la FSH et la LH sont sécrétées par:
a- le corps jaune.
b- l'hypothalamus.
c- le follicule ovarien.
d- l'hypophyse antérieure.


47- Les gonadotrophines (FSH et LH) assurent:
a- un contrôle direct du cycle ovarien.
b- un contrôle direct du cycle utérin.
c- une inhibition de la sécrétion des hormones ovariennes.
d- une stimulation de la sécrétion de la neurohormone hypothalamique (GnRH).


48- Au cours de la phase folliculaire du cycle ovarien chez la femme, il se produit:
a- le développement du corps jaune.
b- la sécrétion d'oestradiol.
c- la maturation d'un follicule.
d- la sécrétion de progestérone.


49- Chez la femme, la FSH provoque:
a- l'ovulation.
b- la croissance folliculaire.
c- la croissance du corps jaune.
d- la stimulation de la sécrétion d'oestradiol.


50- Les effets directs de l'hormone lutéinisante (LH) chez la femme sont:
a- l'ovulation.
b- la transformation du follicule rompu en corps jaune.
c- la croissance de l'endomètre.
d- la stimulation de la croissance folliculaire.


51- Au cours du cycle ovarien, les œstrogènes sont sécrétés par:
a- la thèque interne du follicule.
b- la thèque externe du follicule.
c- la granulosa.
d- l'ovocyte.


52- Au cours de la phase postmenstruelle du cycle utérin, il se produit:
a- une destruction de la muqueuse utérine.
b- un accroissement de l'épaisseur de la muqueuse.
c- la formation de la dentelle utérine.
d- la formation des glandes en tubes.


53- Le muscle utérin se contracte:
a- sous contrôle des œstrogènes.
b- sous contrôle de la progestérone.
c- au cours de la phase prémenstruelle.
d- au cours de la phase postmenstruelle.


54- En cas de fécondation:
a- le corps jaune se maintient développé.
b- le taux d'œstradiol et de progestérone diminue.
c- le cycle ovarien s'arrête.
d- la muqueuse utérine dégénère.


55- Chez la femme, suite à la fécondation, il se produit:
a- une chute du taux des hormones ovariennes.
b- une suspension du cycle sexuel.
c- une augmentation du taux de FSH et de LH.
d- une diminution du taux de GnRH.


56- Le corps jaune:
a- sécrète la FSH.
b- sécrète les œstrogènes et la progestérone.
c- se développe sous l'action de la LH.
d- régresse après fécondation.


57- Le rétrocontrôle exercé par l’ovaire sur le complexe hypothalamo-hypophysaire au cours de la phase lutéale est:
a- négatif.
b- positif.
c- assuré par les follicules.
d- assuré par le corps jaune.


58- Le document ci-dessous représente une coupe réalisée au niveau de l’utérus. Cet utérus est:


cycle menstruel

a- observée au moment de l'ovulation.
b- favorable à la nidation.
c- observée pendant la phase postmenstruelle.
d- observée pendant la phase prémenstruelle.


59- Au cours d'un cycle sexuel, les œstrogènes:
a- sont responsables de la formation de la. dentelle utérine
b- activent la motricité du myomètre.
c- ne stimulent pas la sécrétion de GnRH.
d- ne sont pas produites par le corps jaune.


60- L’aspect de la glaire cervicale représenté par le document ci-dessous est:


cycle menstruel

a- observé durant la période de l’ovulation.
b- défavorable à la rencontre des gamètes.
c- observé pendant la phase postmenstruelle.
d- caractéristique d’une glaire filante et perméable.


61- Le document ci-dessous représente une observation microscopique de la glaire cervicale: Cette glaire est:


cycle menstruel

a- observée au moment de l’ovulation.
b- favorable à la rencontre des gamètes.
c- observée pendant la phase postmenstruelle.
d- imperméable à la pénétration des spermatozoïdes.


62- Chez une femme ayant un cycle sexuel de 28 jours, la glaire cervicale est filante et perméable aux spermatozoïdes:
a- au 8ème jour du cycle.
b- au 14ème jour du cycle.
c- au 24ème jour du cycle.
d- au cours de la menstruation.


63- Une ovariectomie effectuée avant le 2ème mois de grossesse:
a- entraîne un avortement.
b- est sans effet sur le déroulement de la grossesse.
c- entraîne une chute des taux plasmatiques de LH et de FSH.
d- entraîne une chute des taux plasmatiques d'œstrogènes et de progestérone.


64- La FIVETE est appliquée dans le cas d'une:
a- oligospermie.
b- azoospermie.
c- obstruction des trompes.
d- anomalie de l'ovulation d'origine hypothalamo-hypophysaire.


65- Le dosage de LH chez une femme montre qu’il est constant et très élevé, il s’agit:
a- d’une femme ménopausée.
b- d’une jeune femme fertile.
c- d’une femme utilisant des pilules combinées.
d- d’une femme en état de grossesse.


66- La ménopause est marquée par:
a- un arrêt de l'activité utérine.
b- une sécrétion cyclique de FSH.
c- une sécrétion élevée et continue de LH.
d- une sécrétion cyclique de progestérone.


67- La pilule combinée pris régulièrement:
a- stimule la folliculogenèse.
b- inhibe la sécrétion des gonadostimulines.
c- tue les spermatozoïdes.
d- renforce le rétrocontrôle négatif exercé par les hormones ovariennes sur le complexe hypothalamo-hypophysaire.


68- L'effet contraceptif de la pilule combinée consiste à:
a- bloquer l'ovulation.
b- provoquer la menstruation.
c- stimuler la croissance folliculaire.
d- augmenter la sécrétion de FSH.


69- La variation des taux plasmatiques de progestérone et de LH illustrée par le document ci-dessous se rapporte à une femme:


pilule combinée

a- enceinte.
b- sous pilule.
c- ménopausée.
d- à cycle sexuel normal.


70- Les résultats de l'analyse du taux plasmatique de l'hormone LH chez 3 femmes A, B et C traduits par le document ci-dessous montrent que:


contraception hormonale

a- la femme A est en grossesse.
b- la femme A est ovariectomisée.
c- la femme B est sous pilule combinée.
d- la femme C est ménopausée.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

.