12 février 2021

Monohybridisme autosomale avec codominance: Exercice corrigé

I- Objectifs d'apprentissage:  Interpréter les résultats de croisements  Déterminer le mode de transmission du caractère "forme&quo... thumbnail 1 summary

I- Objectifs d'apprentissage:

  •  Interpréter les résultats de croisements 

  • Déterminer le mode de transmission du caractère "forme" chez le radis


II- Mode de transmission du caractère "forme" chez le radis

1- Énoncé: 

Il existe différents types de radis: rond, long et ovale.


Monohybridisme autosomale  avec codominance
Formes de radis

A/ 

2 croisements ont été pratiqués:


  •  L’un entre radis long et radis rond: il a fourni 576 radis ovales.

  •  L’autre entre radis ovales: il a fourni 121 radis longs, 243 ovales et 119 ronds.


B/ 

2 autres croisements ont été pratiqués:


  •  L’un entre radis long et radis ovale: il a produit 159 radis long et 156 radis ovale.

  •  L’autre entre radis ovale et radis rond: il a produit 199 radis rond et 203 radis ovale.

Interprétez cette série de croisements en vue de déduire le mode de transmission du caractère "Forme" chez le radis.


2- Connaissances du cours: 

Liste des mots-clés:

Gène, allèles, allèle dominant, allèle récessif, allèles codominants, homozygote, hétérozygote, méiose et ces différentes phases, séparation indépendante aléatoire et équiprobable des chromosomes homologues et des allèles qu´ils portent, brassage intrachromosomique, crossing-over, brassage interchromosomique, échiquier de croisement, cellule-œuf, lignée pure, croisement-test, génération P, génération F1, génération F2 ...


3- Savoir-faire théorique et pratique: 

  •  Être capable de démontrer la dominance, la récessivité ou la codominance d´allèles à partir d´analyse de croisements.
  •  Être capable de schématiser le cheminement des chromosomes et des allèles qu´ils portent chez des diploïdes dans des cas de monohybridisme (1 gène).


4- Comment faire la différence entre monohybridisme autosomale et monohybridisme lié au sexe?


  •  Si un croisement et son réciproque donne deux descendances identiques et homogènes au niveau de la F1, le gène responsable de la différence des lignées est autosomique.

  •  Si les descendances obtenues sont différentes [La descendance change avec le sens du croisement] c'est à dire les résultats des deux croisements montrent une séparation des allèles en fonction du sexe de l'individu, il s'agit d'un cas d'hérédité liée au sexe: le gène responsable est porté par un chromosome sexuel.


5- Rappel: Comment résoudre un exercice de génétique?


Il s’agit d’interpréter les résultats d’un croisement, à partir des phénotypes observés.


1ère étape: Analyse de la F1 

  •  Déterminer le nombre de caractères dont on étudie la transmission.
  •  Déterminer le type de croisement.
  •  Déterminer le nombre de gènes et de couples d'allèles.
  • Un gène détermine un caractère. On déterminera donc le nombre de gènes étudiés:
  •  Monohybridisme → 1 gène et un couple d'allèles
  •  Dihybridisme → 2 gènes et 2 couples d'allèles
  •  Déterminer le type de dominance pour le couple d’allèles, en étudiant F1.
  • Développer votre réponse sous forme du tableau suivant:



2ème étape: Formuler une hypothèse sur le mode de transmission du caractère étudié


Voici une formule pour vous aider à rédiger:

On suppose que chez ......., le caractère ..... est contrôlée (ou est gouvernée) par un seul gène (ou un couple d'allèles) avec ..... .


3ème étape: Écriture phénotypique et génotypique des croisements réalisés


a- Écrire les phénotypes et les génotypes des parents et des descendants pour chaque croisement réalisé.


b- Rechercher les catégories de gamètes fournies par chaque parent et calculer leur probabilité.

Réponse sous forme d'un tableau récapitulatif:



c- Échiquier de rencontre des gamètes.


4ème étape: Valider ou rejeter l’hypothèse


  • Confronter les pourcentages prévus selon l’hypothèse (résultats théoriques) avec les pourcentages calculés d’après les phénotypes observés (résultats réels = résultats expérimentaux).


  •  Si les résultats réels (= expérimentaux) sont conformes aux résultats théoriques alors l’hypothèse est vérifiée (= à retenir, = validée).


6- Corrigé: 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

.